Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 22:41

Nouvelle manifestation monstre à Santiago en faveur de l'éducation

Au Chili, une nouvelle manifestation pacifique a rempli un des plus grands parcs de la capitale, le parc O’Higgins, ce dimanche 21 août. Les étudiants et les élèves du secondaire réclament, depuis trois mois, une éducation publique, gratuite et de qualité. Selon les organisateurs, ils auraient été un million. La plus grande manifestation depuis la fin de la dictature, il y a 21 ans.

Depuis trois mois, le gouvernement espère que la mobilisation étudiante s’essouffle. Elle ne cesse de grossir. Ce « mouvement étudiant » est en train de devenir un « mouvement social ». Et les analystes évoquent un « printemps chilien », un « mai 68 chilien ». La journée d’hier l’a démontré.

Les gens ont répondu massivement à la Marche familiale pour l’Education lancée à l’appel des étudiants et des professeurs. Parents, grands-parents, enfants ont marché, pancartes à la main, dans les rues de Santiago jusqu’au concert organisé dans le parc O’Higgins, un des plus grands parcs de la capitale. Une manifestation pacifique : c’est la deuxième fois que les étudiants réussissent ce tour de force.

Depuis la dictature d’Augusto Pinochet, qui s’est terminé il y a 21 ans, les manifestations massives se terminaient systématiquement par des heurts avec la police. Hier également, un groupe d’environ 300 étudiants et élèves du secondaire a entamé une marche vers le Congrès, qui se trouve à 120 km de distance, pour réclamer des solutions politiques. Plus préoccupant, trois élèves, entre 17 et 18 ans, en sont aujourd’hui à leur 35ème jour de grève de la faim pour revendiquer une meilleure éducation.

(Source : rfi.fr)

 
 

Communiqué  de soutien au mouvement chilien pour une éducation gratuite et de qualité.

Depuis trois mois, un mouvement social exceptionnel se développe au Chili i. La majorité des lycées et des universités publics du pays est occupée. Une dizaine de jeunes lycéens sont en grève de la faim depuis 20 jours. Des centaines de milliers d’étudiants et de travailleurs descendent quotidiennement dans la rue, manifestent, dansent, jouent, discutent pour obtenir une éducation gratuite et de qualité. L’appui de la population est sans précédent (80% des chiliens approuvent le mouvement).

La fédération Sud Education soutient la lutte du peuple chilien pour un pays plus juste, pour la nationalisation de l’éducation et souhaite la réussite de la grève nationale chilienne prévue les 24 et 25 août prochain.

 

Sud.png

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain - dans Article
commenter cet article

commentaires