Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 18:35

 

 

  brel 1

 

brel 2

 

Des bénéfices

En attendant, les enseignants ont suivi la grève, mardi, et les parents d'élèves s'organisent pour défendre l'accueil des tout-petits l'an prochain. En mettant tout d'abord en avant le bénéfice qu'en ont tiré leurs enfants : « J'ai remarqué chez mon fils de deux ans et demi une évolution au niveau du langage. À deux ans, il ne parlait pas. L'école, ça lui a délié la langue ! Il a aussi acquis grande autonomie et à la maison, il est plus respectueux des règles », témoigne Mme Guisgand, mère de trois enfants, dont deux scolarisés à Jacques-Brel. « C'est une bonne école. On y est très attaché. C'est une école de quartier, les parents sont très impliqués dans les activités et ici, on va des tout-petits au CP, c'est très rare », souligne-t-elle. Une maman acquiesce : « Je ne suis pas du quartier-même, mais je n'habite pas loin. Ici, les enfants "apprennent à être élèves" comme disent les enseignants. J'ai remarqué des progrès dans l'évolution du langage et la sociabilisation de mes enfants. L'enseignement est bon, en tant que parent, on est en confiance. S'ils ferment ici, ça n'est pas pour ça qu'il y aura des solutions d'accueil des petits ailleurs... Et il faut avoir les moyens. » Plusieurs parents mettent en avant le milieu modeste dans lequel les enfants grandissent et l'importance d'ouvrir leurs horizons. C'est le cas de Mm es Adélaïde et Basile, relayées par Mme Routier : « On est en zone sensible, c'est important pour les enfants de voir autre chose que leur appartement. L'école permet de les sociabiliser. Mes trois enfants sont allés à l'école à deux ans, mon deuxième ne parlait pas à cet âge là. L'école l'a aidé. » Pour certains enfants, la scolarisation est une préconisation médicale : « Le pédiatre de PMI m'a conseillé de scolariser mon fils l'an dernier par rapport à son comportement. Il respecte mieux les règles, ça lui a fait du bien », témoigne M me Wartelle.

 

 

Constructionsde logements

Les parents ont rencontré Michel Lardez, premier adjoint au maire, afin d'étayer leurs arguments. Des statistiques sur les programmes d'urbanisme lancés par la municipalité dans le quartier leur ont été données. Dans le cadre de l'ANRU, la résidence de l'Europe doit être abattue et remplacée par 38 logements d'ici au début 2013. De même, la résidence de la Victoire prévoit 45 logements fin 2012, avec une estimation de 50 enfants attendus. trois autres classes sont menacées à la rentrée 2012 dans la commune. Les parents d'élèves s'organisent pour une action groupée, afin de peser, de leur nombre et de leurs arguments, dans le choix définitif de l'académie. • GÉRALDINE CSIZMADIA

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires