Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 16:21
 
 
Interdite d'exposition à Versailles, "La Mariée", lustre géant avec pour bougies des tampons hygiéniques, s'expose au Centquatre, à Paris. Pour Catherine Pégard, présidente du château, l'œuvre n'était pas "en résonance" avec la demeure royale. "Censure" crie l'artiste portugaise Joana Vasconcelos.
(Heu, Jeff Koons$$$$$$ est-il en résonance avec la demeure royale ??)
De loin, on distingue un lustre blanc imposant, de cinq mètres de hauteur. Mais lorsque le visiteur approche, en lieu et place des bougies ou ampoules attendues, son regard est happé par l'éclat d'une multitude de tampons hygiéniques... 25 000 pièces cotonneuses immaculées, plastifiées, reflètent la lumière naturelle : un détournement inattendu du décorum de prestige des salons du 18ème siècle.
"C'est sans doute ma création la plus importante et emblématique, c'est elle qui m'a fait connaître sur la scène internationale de l'art contemporain, avec une première présentation lors de la Biennale de Venise, en 2005", confie l'artiste portugaise Joana Vasconcelos, pétulante quadragénaire.
 
 
Cela se passe en Ecosse, à l’aéroport d’Edimbourg.
Depuis le 4 août (2012) une exposition consacrée à Picasso est organisée dans la capitale écossaise. Elle sera en place pendant trois mois…
Mais c’est surtout une affiche pour en faire la promotion, à l’aéroport, qui a suscité une polémique parmi les voyageurs…
C’est un poster qui représente un nu peint par l'artiste : "Femme nue dans un fauteuil rouge". Face au scandale suscité par cette affiche, la direction l’a d’abord recouverte mardi puis dévoilée à nouveau mercredi, à la suite de la protestation des voyageurs indignés ! La direction va présenter ses excuses aux organisateurs de l’expo…
Le Directeur des National Galleries of Scotland s’est étonné que cette image reproduisant la peinture d’un grand peintre suscite de telles réactions, alors que la  publicité utilise des femmes dénudées sans problème
picasso 2.jpg 
En mars 2010, l’affiche annonçant les concerts du chanteur Damien Saez, représentant une jeune femme nue dans un chariot de supermarché, a été refusée dans les couloirs du métro parisien et par plusieurs sociétés d'affichage dont Decaux et Clear Channel. Ces refus font suite à l'avis de l'Autorité de Régularisation Professionnelle de la Publicité qui estime que l'affiche «présente un caractère dégradant pour l'image de la femme dans la mesure où elle apparaît nue, et qui plus est dans un chariot de supermarché, donc comme une marchandise (...) La publicité ne peut réduire la personne humaine, et en particulier la femme, à une fonction d'objet».Les recommandations de l'autorité sont généralement suivies par les afficheurs dont Média Transports, régie du métro et des bus parisiens. «Une femme nue dans un caddie, outrage aux moeurs du commerce ?»
 
Selon le chanteur, une deuxième affiche sans la photo de la jeune femme, mais soulignant en gros caractères l'interdiction d'affichage, a été également refusée. «Une femme nue dans un caddie, outrage aux moeurs du commerce ? Remise en question du système ? Droit d'informer ?». «Cette interdiction aurait pour but de protéger l'image de la nature humaine, j'en doute. Mais protéger l'image du caddie ? (...) Une chose est sûre, les caddies valent plus que les hommes dans nos pays», écrit-il dans une lettre mise en ligne. «J'ai honte pour ces gens, honte pour mon pays, honte pour ce qu'il est devenu, honte pour cette auto-censure que la société s'inflige à chaque fois qu'elle ouvre sa bouche», poursuit le chanteur qui avait indiqué son intention de porter l'affaire en justice.
 
 
Le week-end dernier (3 et 4 novembre 2012), les artistes locaux d’Altenstadt exposaient leurs œuvres à la salle communale. Peintures, patchwork, photographie… Il y en avait pour tous les goûts. Mais une toile a choqué. Il s’agit d’une reproduction interprétée du tableau de Gustave Courbet intitulé L’Origine du monde, peint en 1866 et visible au musée d’Orsay.
 
Audrey Gentner, son auteur, étudiante aux Beaux-Arts de Bruxelles, voulait souligner par une mise en abyme la souffrance de la femme face aux contraintes corporelles qu’elle subit. Sous la pression d’exposants et de visiteurs, l’œuvre a été recouverte de papier dimanche matin, avec la précision « ce tableau n’a pas sa place dans notre exposition tout public ».
 En février 2011, Frode Steinicke, un artiste danois, avait commenté sur son profil Facebook une émission de télé en accolant à son commentaire une reproduction du tableau de Courbet.
 
Résultat : son compte Facebook a été désactivé. Raison invoquée par le réseau social américain : interdiction d’afficher des personnes nues sur le site, pour faire en sorte que Facebook « demeure un milieu virtuel sûr à visiter, y compris pour les nombreux enfants qui l’utilisent ».
 
Dépité et indigné, Frode Steinicke a contacté Facebook en répliquant qu’il ne connaissant pas cette règle de ne pas afficher de nus sur son profil et en regrettant son geste « fait pas mégarde ».
 
Après ce mea culpa forcé, FB avait décidé de réactiver le compte de l’artiste danois…


Mais alors, quand va-t-on censurer ces propos ??
 
Serge Dassault : « Y’a plus de renouvellement de la population, à quoi ça rime ? On veut un pays d’homos ? Dans dix ans, y’a plus personne, c’est stupide. »
 
 « Regardez dans l’Histoire, la Grèce, c’est une des raisons de sa décadence. C’est l’arrêt de la famille, c’est l’arrêt du développement des enfants, c’est l’arrêt de l’éducation, c’est un danger énorme pour l’ensemble de la nation, énorme. »
 

Christine Boutin : "L'homoparentalité est une tromperie, c'est une construction puisque l'enfant a besoin d'avoir un homme et une femme pour exister".
 
«Il est vraisemblable que si on accepte le mariage homosexuel, on sera amené dans les années à venir à accepter la polygamie»
 
François Lebel, maire UMP : "Si le tabou immémorial du mariage hétérosexuel vient à sauter, qui et quoi s'opposera désormais à ce que d'autres tabous le concernant, bien moins anciens, bien moins universels, ne tombent à leur tour ?"
 
"Par exemple : comment s'opposer demain à la polygamie en France, principe qui n'est tabou que dans la civilisation occidentale ? Pourquoi l'âge légal des mariés serait-il maintenu ? Et pourquoi interdire plus avant les mariages consanguins, la pédophilie, l'inceste qui sont encore monnaie courante dans le monde ?"
 
André Vingt-Trois : "ce ne serait pas le mariage pour tous, ce serait le mariage de quelques-uns imposé à tous"
me-paris.jpg
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires