Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 16:31

A gauche, Chaïm Soutine, L'Homme au chapeau, 1919-1920, Collection privée - A droite Amedeo Modigliani, Portrait de Soutine, 1916, Collection privée

 

Jonas Netter? Un inconnu du grand public et pourtant sans lui, Modigliani n'aurait jamais existé, ni Soutine, ni Utrillo .Découvreur de talents et collectionneur invétéré, Jonas Netter fait partie de ces grands hommes qui ont accompli une œuvre magistrale sans le moindre souci de publicité ni besoin de notoriété, par amour de l'art et pour le plaisir pur de la contemplation des œuvres.

 

                                                  (portrait présumé de Jonas Netter par Kilsing)

 

 

 

Jonas Netter, industriel alsacien, très discret, se découvre par hasard une passion pour l'art. Son activité de collectionneur démarre dans un premier temps grâce à sa rencontre avec le marchand d'art Zborowsk qui le met en contact avec les peintres. Il découvre Modigliani, dont il acquiert une toile, puis Soutine , Utrillo, et bien d'autres jeunes artistes de l'époque qui vont se regrouper sous le terme d' Ecole de Paris. Il va permettre à des artistes fauchés et incompris de travailler grâce à son soutien financier. Certains sont devenus très célèbres, d'autres n'ont pas eu la même postérité. Si l'intitulé de l'exposition laissait croire à la seule exploration des œuvres de Modigliani et de Soutine, le parcours quant à lui s'avère être bien plus riche et diversifié.

 Maurice Utrillo, Place de l'église à Montmagny, c. 1907

Utrillo ouvre l'exposition. C'est grâce à lui que Netter s'est décidé à collectionner, et c'est avec lui qu'il entretiendra une relation profonde et amicale. De nombreux courriers, parfois désespérés, que l'artiste adresse à l'industriel, attestent de l'amitié entre les deux hommes. Ce dernier prend en charge complètement le jeune homme, et lui verse un salaire mensuel. Les deux premières salles lui sont consacrées, près d'une quinzaine d'œuvres sont présentées, ainsi qu'une dizaine de toiles de Suzanne Valadon, toutes très colorées. Le visiteur se trouve ensuite face aux fameux portraits au cou allongé de Modigliani. Jonas Netter a été l'un des premiers à acheter, sans la moindre hésitation, les œuvres du jeune italien, malgré l'incompréhension et les quolibets de son entourage qui ne comprend pas son engouement pour de " telles horreurs". Il acquiert toutes celles qu'il voit chez Zborowski qui a obtenu l'exclusivité de la production de Modigliani contre un salaire mensuel. Modigliani est le premier à lier sa production par contrat à Zborowski et à Netter. Ce dernier se prend de passion pour le jeune italien dont il arrive à posséder une quarantaine de peintures à la fin des années 1920. Jonas Netter devient aussi le principal collectionneur de Soutine, il se délecte autant de l'art puissant et expressionniste de l'artiste slave que du soin recherché de l'Italien.

 

Une centaine de Soutine seront recensés dans la collection Netter, près d'une vingtaine sont exposés à la Pinacothèque, dont la fascinante "Folle" aux yeux hallucinés. Netter promeut également avec une vraie passion les artistes slaves qui entourent Soutine, tels que Krémègne, Kikoïne et Antcher. Il s'intéresse aussi à des artistes polonais comme Ebiche ou encore Kisling dont il achète énormément de toiles, une dizaine sont présentes à l'exposition. Bien d'autres artistes défilent sous les yeux des visiteurs dans ce merveilleux voyage dans l'art du XXème siècle, des peintres qui n'ont pas eu la même notoriété, mais que Jonas Netter appréciait à leur juste valeur. Cette exposition qui relate " l'aventure de Montparnasse" répond aux souhaits du collectionneur " faire en sorte que le plus large public possible découvre ces merveilles".

 

 

Enfants bienvenus

 

Les enfants sont les bienvenus à cette exposition, la Pinacothèque leur propose des activités tout l'été. Un parcours-jeu est donné aux 6-12 ans qui accompagnent leurs parents. Une dizaine de questions leur permettent de s'impliquer activement dans la visite de l'exposition tout en s'amusant. Des visites guidées, ludiques et adaptées à l'âge des enfants, sont organisées tous les dimanches, à 11h pour les familles avec enfants de 5 à 8 ans, et à 15h30 pour les familles accompagnées de jeunes de 8 ans et plus. Trois visites-ateliers d'1h30 sont réservées aux enfants seuls, âgés de 5 à 11 ans, " Autoportrait à la Modigliani", "Le petit théâtre de Montparnasse", "Le train des artistes". Pour les groupes, des visites libres, des visites commentées et des ateliers sont possibles et peuvent être réservées tout l'été auprès du service jeune public.

 

(source texte : cafapedagogique.net)

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires