Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 15:32
 
Une petite revue de presse au sujet des systèmes de surveillance et de contrôle qui envahissent peu à peu notre société, le plus souvent dans l'indifférence générale.

MARQUAGE ET CONTROLE DU GENRE HUMAIN AUX USA AU NOM DE LA SANTE EN 2013 EN IMPLANTANT UNE PUCE.

Le Projet de Loi sur la santé d'Obama, rendra obligatoire l'implantation d'une puce RFID, pour tous les Américains.
Dans le Projet de Loi sur la santé, il est prévu que tous les Américains se verront implanter une micro-puce dans le but de créer un registre national d'identification, pour permettre un "meilleur suivit des patients en ayant toutes les informations relatives à leur santé".

   

Le futur permis de conduire, avec puce électronique, devra être renouvelé tous les 15 ans.
Selon un décret publié au Journal Officiel (2011), découlant d'une réglementation européenne de décembre 2006, les états membres, donc la France, devront à partir de l'année 2013 commencer à uniformiser le permis de conduire. Le nouveau permis de conduire sera équipé d'une puce éléctronique (et une bande de lecture optique), comme les passeports et les cartes d'identité il devra être renouvelé tous les 15 ans  et on parle déjà de réduire ce délai à 10 voire 5 ans par la suite. Les données dans la puce, accessibles via un système informatique, permettront aux forces de l'ordre d'accéder en temps réel au dossier d'un conducteur en cas de contrôle, ceci dans toute l'Union.

Sur la puce seront stockées des données comme l'état-civil, photo, empreintes digitales, signature électronique et même... état de santé.
  

Après l’Irak et l’Afghanistan, les drones envahissent le ciel américain

Utilisés par l’armée américaine en temps de guerre, les drones surveillent désormais aussi les citoyens, ce qui inquiète les défenseurs de la vie privée.

  

Une Crèche Française Essaie La Puce RFID

Une école secondaire du Texas oblige ses 4200 élèves à porter une puce électronique qui permet de déterminer leur position, une nouvelle politique qui soulève les critiques des groupes de défense des libertés individuelles, rapporte notre correspondant.

La puce est minuscule, plus petite que l'ongle de l'auriculaire. Insérée dans une épinglette, elle émet un signal qui permet à la direction de l'école secondaire John Jay High, à San Antonio, au Texas, de savoir où chacun de ses 4200 élèves se trouve dans le campus.
Implanté cet automne, le système est obligatoire. Plus tôt ce mois-ci, Andrea Hernandez, une élève de l'école, a été expulsée après avoir refusé de porter la puce sur elle pour des motifs religieux.

 

Un système électronique mis en place par les autorités saoudiennes avertit les familles des femmes dès qu'elles quittent le royaume.

 

Lons-le-Saunier sous l’œil des caméras.

   

Quand les caméras «envoient» des PV aux contrevenants.

·         Plusieurs villes se mettent à utiliser leurs caméras de vidéosurveillance pour lutter contre le stationnement gênant. Si elle peut surprendre, la démarche est légale.
Fini, le petit café vite fait sur le zinc en surveillant sa voiture en double file du coin de l'œil ? Finies les supplications à un contractuel qui «a déjà commencé à rédiger son procès-verbal», mais qui finit souvent- par lâcher prise ? Dans plusieurs villes de France en effet, c'est un œil beaucoup plus implacable qui surveille désormais les automobilistes mal garés : la vidéosurveillance
 
Nano Brother. La carte RFID dans les transports de la métropole lilloise
Au nom de la lutte contre les dérèglements climatiques, c’est une véritable révolution sécuritaire qu’Eric Quiquet a fait voter au Conseil Communautaire du 17 avril 2009. On le savait fan de la vidéo-surveillance, désormais il se surpasse et prépare la ville totalitaire. Nous porterons bientôt des cartes munies de puces RFID pour nous faciliter la vie. On ne lui avait rien demandé.
  
La nouvelle carte biométrique n'est-elle qu'une esbroufe, pour cacher le fait que nos cartes d'identité, sont déjà équipées de puces ?

C'est ce qu'explique Marc Cohen lors d'une émission de la radio ici et maintenant.
 
Nanotechnologies : tous cobayes de la nano-bouffe ?
Après les OGM, les nanotechnologies s’invitent dans notre assiette : les nano-aliments, traités avec des nano-pesticides et contenus dans des nano-emballages, se multiplient. A la clé : de faramineux profits financiers pour les industriels et des risques environnementaux et sanitaires aujourd’hui impossibles à évaluer. Le tout dans une totale - et incroyable - absence de règles et de contrôles.
 
15 caméras dans le plus petit village de Seine-Saint-Denis
 

Dans le Nord, on peut désormais payer avec son empreinte digitale.

Les clients de plusieurs enseignes de Villeneuve d'Ascq (Nord) peuvent payer depuis quelques jours leurs achats en passant le doigt sur un détecteur en caisse grâce à une technologie unique en France qui a vocation à être déclinée sur d'autres supports.

 
Avec les nanotechnologies, nous entrons dans une société de contrainte, totalitaire
Le développement des nanotechnologies amènera-t-il une société de surveillance totale, où le comportement de chaque être humain sera épié et analysé en permanence ? Allons-nous vers une tyrannie technologique, où l’homme-machine sera prisonnier de la société-fourmilière ? Des réflexions portées par le collectif grenoblois Pièces et main d’œuvre, qui fait partie des plus anciens et des plus farouches opposants aux nanotechnologies. Rencontre avec ces militants, critiques du « système technicien ».
Des implants électroniques qui s'éliminent d'eux-mêmes dans le corps.
Ces implants ont été testés avec succès sur des souris. Il s'agissait de greffer sous la peau des rongeurs de minuscules circuits électroniques au fonctionnement simple (ils libéraient à intervalles réguliers des doses de bactéricides sur des blessures en cours de cicatrisation). Au bout de trois semaines, les puces se dissolvaient d'elles mêmes sans laisser de trace.
Esclavage de la race humaine par la technologie de la micropuce.
En octobre 2002, Applied Digital Solutions lançait une campagne nationale pour la promotion de la VeriChip, une micropuce de la taille d’un grain de riz mais qui peut-être implantée sous la peau des humains. Une puce électronique a été injectée sous la peau de personnes choisies qui leur permet d’ouvrir automatiquement des portes, de mettre le courant électrique pour la lumière et d’exécuter d’autres petits miracles.
Le chercheur Kevin Warwick de l’Université Reading en Angleterre, est un des principaux promoteurs de l’utilisation potentielle sans limites de ces micropuces. Les médias ont beaucoup parlé de la famille Jacob, de Boca Raton, en Floride, qui s’est fait implanter la micropuce sous la peau en 2002.
Ad libitum...
 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires