Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 16:45

 

 

  

  

A l'Elysée aussi, on télécharge illégalement ?

 

 

 

Nicolas Sarkozy avait bataillé ferme pour imposer la loi Création et Internet en 2009, qui a donné naissance à la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi).

Cette dernière scrute les échanges sur les réseaux de téléchargement « peer-to-peer », récupère les adresses IP – qui identifient les internautes sur le réseau – avertit ces derniers puis, au bout de trois avertissements, coupe la connexion à Internet.

  

Des Américains ont lancé récemment "You have downloaded", (« vous avez téléchargé »), un site qui « scanne » et répertorie toutes les adresses IP présentes sur ces réseaux et qui permet de voir quels fichiers ont été téléchargés par une adresse IP donnée.

Des albums des Beach Boys

Un internaute a réussi à repèrer les adresses IPutilisées par les ordinateurs de l'Elysée et a lancé le test.

  

Surprise !

Des albums des Beach Boys au film « Le Casse de Central Park », les ordinateurs de Elysée ont été utilisés pour télécharger des contenus illicites. Pas de trace en revanche de « 24 heures » ou « Dexter », dont ont dit que le Président les aime beaucoup.

  

  

 

  

Attention
  
Il est difficile de savoir à qui appartiennent les adresses IP. Celles de l'Elyséepourraient en fait être les anciennes adresses... de l'Assemblée nationale !
Par ailleurs, le site « You have downloaded » est jugé peu fiable par certains, y compris par ses auteurs qui invitent les lecteurs à ne pas « le prendre sérieusement ». Comme le note Numerama : « on ne sait rien de la méthodologie employée. »
  

Mais attention : les adresses IP ne sont pas fiables à 100%, et il se peut que les adresses IP de l'Elysée aient été utilisées comme une sorte de « camouflage » par un internaute pour dissimuler ses traces.

  

  

De deux choses l'une :

  • soit les employés de l'Elysée

 téléchargent illégalement (comme

 

un français sur deux) ;

  • soit c'est une nouvelle preuve que

l'outil principal utilisé par la Hadopi

  

– les adresses IP – ne sont pas

  

 fiables.

  

  

 Le blog (nikopik.com) sur lequel l'information a été publiée n'était plus accessible jeudi en fin d'après-midi, en raison d'un très grand afflux de visites. Contacté, son auteur a expliqué à Rue89 que son hébergeur avait commencé à « basculer » son site sur un serveur plus puissant.

 

(source : rue89.com)

 

Remarque : nikopik.com  était accessible quand j'ai voulu le consulter.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain - dans Article
commenter cet article

commentaires