Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 19:12

Depuis lundi après-midi, Samia Hamadou se trouve au CH lens dans un état très sérieux après une tentative de suicide aux médicaments.

 

Cette femme, enceinte de 8, 5 mois de son troisième enfant (elle doit accoucher au mois d'octobre) est sous le coup d'un arrêté d'expulsion vers l'Algérie au même titre que son mari, Ahmed.

La date de l'expulsion a été fixée au 23 octobre. Au cours des mois qui viennent de s'écouler, plusieurs recours on été entrepris par Jan-Pierre Kucheida, député-mare de Liévin, ville dans laquelle le couple s'est fixé depuis 2009, où les deux premiers enfants (Alicia et Serena) sont scolarisés.

Ahmed Hamadou avait quitté l'Algérie courant 2007 en demandant le statut de réfugié politique. Il occupait un rang d'officier dans la marine nationale. Depuis son arrivée dans le Nord - Pas-de-Calais, il a demandé et obtenu la possibilité d'aider les associations locales où sa spécialité en maintenance informatique et électronique est appréciée notamment auprès d'un office d'HLM.

En revanche, aucune de ses demandes de régularisation n'ont été prises en compte notamment par l'OFPRA qui a rendu un avis défavorable courant 2011.

Le cabinet de Brice Hortefeux, alerté, a laissé le soin au préfet du Pas-de-Calais de régler le dossier. A Arras, on explique que la décision d'expulsion fait suite aux conclusions des rapports. Chose troublante tout de même, il semble que dans les raisons règlementaires susceptibles d'éviter l'expulsion, la famille Hamadou devrait pouvoir compter sur un, voire plusieurs, articles pour la sauver d'un retour en Algérie. Peut-être un examen appronfondi de la question, en urgence, permettait de trouver une solution différente. En attendant, Samia et son bébé sont en observation à l'hôpital de Lens.

 

(Voix du Nord, 3/10/2011)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires