Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 16:32

Solidaires

 

 

Mardi 11 octobre

Grève et manifestations !

 

Dans toute l’Europe, les gouvernements annoncent une succession de plans d’austérité, pour répondre aux diktats des institutions financières et aux exigences patronales. Sarkozy et Fillon participent activement à ce pillage des populations les plus défavorisées. En Italie, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Grèce, en Pologne, … un peu partout, grèves et manifestations se multiplient. En France, le 11 octobre, une journée d’action intersyndicale est organisée.

 

Des luttes sont menées dans de nombreuses entreprises et dans la Fonction publique

Le 27 septembre, l’Education était en grève dans tout le pays

Le  6 octobre, les retraité-e-s sont dans la rue

Le 8 octobre, les chômeurs/ses manifestent…

Le 8 octobre, les antifascistes manifestent…

 

Il faut unir nos forces, coordonner nos luttes !

 

L’Union syndicale Solidaires n’a pu obtenir des autres organisations syndicales un appel national à faire grève et manifester. Mais l’unité a tout de même pu se réaliser dans plusieurs secteurs professionnels et départements.

 

Le gouvernement enchaîne les « affaires » qui montrent un pouvoir aux abois. Le patronat reprend son crédo habituel « on ne peut pas payer » … tout en accumulant des bénéfices exorbitants et les institutions financières prétendent imposer aux peuples la destruction de tous les services publics.

 

Nous avons besoin de recréer un rapport de forces, à la hauteur des enjeux. Pour l’Union syndicale Solidaires, le 11 octobre s’inscrit dans cette dynamique. Partout où cela est possible, organisons des assemblées générales et des cortèges unitaires dans les manifestations…

  

Faisons-nous entendre !

L’accroissement de la dette publique est le produit des cadeaux fiscaux faits aux ménages les plus aisés et aux entreprises, en particulier les plus grandes. C’est aussi le résultat des mesures prises pour juguler d’une part, la crise financière, dont la population n’est  pas responsable, et d’autre part la récession qui s’en est suivie.

 

Un autre partage des richesses est la seule réponse alternative légitime. Elle exige une autre répartition entre salaires et profits, un droit effectif à l’emploi par une réduction du temps de travail avec embauches correspondantes, une réforme fiscale radicale et le développement des services publics. Elle exige aussi de mettre fin aux exonérations d’impôts des plus riches, de taxer véritablement les revenus du capital, de lutter contre la fraude fiscale et les spéculateurs/trices. Elle exige également la socialisation du système bancaire, la satisfaction des besoins sociaux fondamentaux en articulant impératifs écologiques et garanties sociales pour les salarié-e-s.

 

 

A Paris, manifestation à 14 heures

Place de la République

 

Rassemblement et manifestation à Lens Place du Cantin mardi 11 octobre à 10h .

 

Rassemblement et manifestation à Lille à 14h00 .

 

 

 

 

 

Objet de révolte

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires