Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 20:26

 

 

 

Remplacements : Monsieur le ministre, assumez votre rôle au lieu de polémiquer !

 

  

En réponse aux chiffres concernant les cours non assurés signalés sur son site « ouyapacours » et publiés hier par la FCPE, le ministre a indiqué que seules 0.05% des demi-journées n’ont pas été remplacées.

Il y aurait donc seulement une demi-journée d’absence non remplacée sur 30 collèges par mois! Ce chiffre risque d’en faire rire plus d’un !

 

La FCPE publie les chiffres des réclamations effectuées sur ouyapacours. Elle n’a pas vocation à recenser les manques de manière exhaustive. Ces chiffres ne sauraient donc faire l’objet de raccourcis farfelus de la part du ministre. Les indicateurs à notre disposition nous permettent d’analyser une dégradation de la situation. La manipulation des chiffres faite par le ministre n’est pas digne de la responsabilité qui lui incombe en matière de remplacement des enseignants.

La FCPE tient à rappeler au ministre l’obligation qui lui est faite : « La mission d'intérêt général d'enseignement qui lui est confiée impose au ministre de l'Education nationale l'obligation légale d'assurer l'enseignement de toutes les matières obligatoires inscrites aux programmes d'enseignement tels qu'ils sont définis par les dispositions législatives et réglementaires en vigueur selon les horaires réglementairement prescrits […] Le manque de crédits budgétaires allégué par le ministre de l'Education nationale ne saurait, en tout état de cause, exonérer l'Etat de la responsabilité qui lui incombe. » (Arrêt du Conseil d’Etat 64076, du 27/01/1988)

 

La FCPE met le ministre au défi de publier les chiffres réels du non remplacement des enseignants depuis le début de l’année scolaire.

 

Elle lui demande les raisons pour lesquelles n’a pas été publié le rapport Dellacassagrande qui indiquait en 2009 que deux millions d’heures de cours étaient perdues par an. Elle est également curieuse de savoir si ces chiffres sont encore d’actualité au regard des suppressions massives de postes de remplaçants dans le 1er comme dans le second degré ces dernières années.

Monsieur le ministre, assumez votre rôle en assurant tous les cours aux élèves et faites preuve de transparence quant aux études menées sur le remplacement des enseignants par votre propre ministère.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires