Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 13:39

 

Communiqué de Sud Education Versailles.

 

• Contrôle renforcé

• fin de la liberté pédagogique : les Inspecteurs peuvent surveiller à distance et, au jour le jour, l’avancement dans les programmes et le contenu des séances.

 

les chefs d’établissement risquent de s’octroyer le droit d’évaluer la pédagogie des enseignants en utilisant le CTN lors de la notation-évaluation.

 

de même, les parents peuvent s’arroger le droit de remettre en cause la pédagogie mise en place par les enseignants.

 

• Atteinte à la vie privée

• A chaque connexion au serveur, plusieurs données sont visibles : heure et date, lieu, adresse IP...

 • Surcharge de travail

• Pour être utile, le CTN devrait être complété à chaque séance (travail maison), or il est quasi impossible de le faire dans nos établissements, d’où un report de cette charge de travail à la fin des cours ou à domicile.

 

• Déresponsabilisation des parents et des élèves

• la soi-disant facilité d’accès peut donner l’illusion aux parents de s’investir dans la scolarité de leur enfant :

. cliquer ne signifie ni vérifier ni accompagner les élèves dans leur travail.

. rend-on les élèves plus confiants et plus autonomes en les surveillant par le biais d’internet ?

 

l’utilisation individualisée du CTN entraîne la disparition de l’entraide entre élèves, un des fondements de l’éducation.

• Inégal accès à l’informatique et remise en cause de la gratuité de l’Ecole

les familles les plus pauvres ne sont pas toutes équipées d’un ordinateur.

la connexion à internet est payante en France et remet en cause la gratuité de l’éducation.

la couverture internet n’est pas la même partout en France : nouvelle inégalité entre les élèves.

  

Remplir le CTN est une obligation de service, certes, mais de nombreux collègues refusent déjà de le remplir et l’assument face à leurs hiérarchies. L’Union Syndicale SUD éducation de Versailles appelle à élargir ces initiatives en construisant un boycott collectif du cahier de textes numérique.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires