Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 16:43

 

 

Sans remède est composé d’une équipe d’anti-professionnels de la santé, à croissance exponentielle, qui rit parfois malgré son sérieux.

Sans remède est un journal sur le pouvoir psychiatrique et la médicalisation de nos vies, alimenté par des vécus, des confrontations et des points de vue, dans une perspective critique.

Sans remède ne reprend pas à son compte les termes de malade, d’usager, de soigné. Nous sommes des individus avec leurs histoires, leurs aliénations, leurs souffrances, leurs plaisirs, leurs combats, jamais de symptômes.

Sans remède propose l’auto-administration du terme « psychiatrisé-e » à tou-te-s les individu-e-s subissant le pouvoir psychiatrique, dans et hors les murs de l’hôpital.

Sans remède n’est pas radicalement contre la prise de médicaments. Nous refusons le recours massif et systématique à la médication.

Sans remède parle d’enfermements, du pouvoir psychiatrique et de ses effets, autant dans les murs qu’en dehors. L’exercice de ce pouvoir n’est pas que le fait des médecins, il nous implique toutes et tous. Il requiert notre acceptation de manière douce ou violente.

Sans remède ne propose pas de critique constructive pour penser un nouvel enfermement psychiatrique. N’importe quel soutien apporté à l’autre ou rapport de soin devient critiquable dès qu’il s’institutionnalise. Il ne s’agit pas ici de réinventer l’hôpital ou un quelconque lieu de soin.

Sans remède n’est pas qu’un journal papier, c’est aussi une tentative, avec les moyens du bord, de s’organiser ensemble pour éviter le plus possible d’avoir recours à l’institution.

Sans remède ne laisse pas de tribune aux membres de l’institution psychiatrique, car d’autres moyens d’expression sont à leur disposition, au service de ce pouvoir.

Face à la psychiatrie et à la médicalisation du monde, il s’avère nécessaire de poursuivre la critique, dans la perspective de se défendre et de s’organiser.

« Vous êtes sur terre, c’est sans remède »

 lit-HP.jpg

Extrait :

Au regard de notre époque

sécuritaire en tout

et pas seulement là où se portent nos luttes

Mais aussi entre nous…

On n’a pas le temps de reprendre leurs dictionnaires

pour voir si on y comprend quelque chose !

Pour pas que le délire du monde réel

Ecrabouille tous les autres

Donnons des ailes à nos délires

Ne pas se laisser enfermer dans les définitions

Et pétons les plombs de tous côtés !

Ce monde,

clos à force d’être normé,

malade à force d’être médical

froid à force d’être rationnel

ce monde là n’a que trop duré.

 Taille haut  camarade

Lançons la horde des délirants à l’assaut de la citadelle de la raison !

Et brulons définitivement le marché des étiquettes

Y compris dans nos rêves

 

La suite est les autres numéros sur sansremède.fr

sans-remede-2-v2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires