Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 16:00

rythmes-scolaires.jpg

 

Rythme scolaire : l'Académie de médecine favorable à la semaine de 5 jours



L'Académie de médecine se range du côté de Vincent Peillon, réaffirmant que la semaine de 4 jours est un "véritable contresens biologique pour l'enfant". Elle soutient également la décision du ministre de l'Éducation d'allonger la durée des vacances de la Toussaint, offrant aux élèves une durée de repos nécessaire à cette période de l'année.

 De nombreux rapports avaient critiqué la suppression de l'école le samedi matin en 2008, sans pour autant que le gouvernement précédent ne revienne sur cette décision. C'est le cas, notamment, de l'Académie de médecine qui, dans un rapport publié le 19 janvier 2010, qualifiait de "véritable contresens biologique pour l'enfant" la semaine de quatre jours.

Avant même son arrivée au gouvernement, le 17 mai 2012, le ministre de l'Éducation Vincent Peillon a annoncé qu'il comptait revenir à la semaine de cinq jours de classe en primaire "pour la rentrée 2013". Depuis, la question sur le nouveau jour de classe, mercredi ou samedi, n'a pas été tranchée. Le ministre a par ailleurs décidé de rallonger la durée des vacances de la Toussaint, pour la porter à 15 jours, à l'instar de celle des autres congés qui ponctuent l'année scolaire.

Dans un communiqué publié le 1er juillet, l'Académie de médecine se déclare favorable à cette dernière décision, estimant qu'elle "permettra […] de lutter contre la fatigue régulièrement exprimée par tous les élèves". Elle approuve également le rythme de 5 jours d'école par semaine mais, sans l'écrire noir sur blanc, semble privilégier le samedi au mercredi pour ne pas imposer aux élèves une trop longue rupture. Or, la plupart des associations de parents d'élèves ou de parents divorcés ont exprimé leur préférence pour le mercredi, arguant de la difficulté en termes d'organisation qu'imposerait un retour à l'école le samedi.

L'Académie de médecine va par ailleurs plus loin et demande une "réforme de fond […] de l'aménagement du temps scolaire". Mais prévient que la santé de l’enfant devra être au cœur de la réflexion menée sur l'aménagement du temps scolaire. "La santé de l'enfant doit en effet primer sur tout autre considération", écrit-elle. Elle propose pour cela de mettre en place un "observatoire des rythmes de l'enfant", seul moyen, selon elle, d'évaluer les aménagements du temps scolaire et d'adapter les mesures en conséquence.

(source texte : doctissimo.fr)

Ecouter sur le lien suivant les points de vue de Yvan Touitou et de Jean Jacques Hazan.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires