Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 18:07
 
 
1er mai : création, par la Commune du Comité de Salut Public
Louis Rossel est nommé Délégué à la Guerre après la révocation de Cluzeret.
2 mai : la Commune abolit le serment politique et professionnel pour les fonctionnaires.
3 mai : Parution du numéro 4 du Père Duchêne illustré.
Les versaillais reprennent la redoute du Moulin de Saquet dans des combats qui feront 150 morts[1].
4 mai : la Commune interdit le cumul des traitements.
5 mai : la Commune supprime sept journaux parisiens considérés comme pro-versaillais et fait détruire la chapelle expiatoire commémorant la mort de Louis XVI
6 mai : Thiers refuse la tentative de conciliation entreprise par la Ligue d'Union républicaine des Droits de Paris.
Décret de la Commune autorisant le dégagement gratuit des objets déposés au Mont-de-Piété pour moins de 6 francs.
7 mai : Parution du numéro 5 du Père Duchêne illustré.
8 mai : Thiers adresse un ultimatum aux Parisiens
9 mai : le fort d'Issy tombe aux mains des troupes versaillaises
10 mai : Charles Delescluze est nommé Délégué à la Guerre en remplacement de Rossel démissionnaire.
Les biens parisiens de Thiers sont saisis.
Parution du numéro 6 du Père Duchêne illustré.
La paix franco-allemande est signée à Francfort. Par le traité de Francfort, la France perd l'Alsace et une partie de la Lorraine et doit verser 5 milliards de francs d'indemnités (4,9 sont récoltés par une souscription nationale ouverte le 27 juin). Suite à ce traité, environ 160 000 Alsaciens et Lorrains, refusant de devenir Allemands, quittent les provinces perdues et s'installent sur le territoire français.
11 mai : décret de la Commune ordonnant la démolition de la maison parisienne de Thiers. La Commune supprime 5 journaux.
13 mai : Les troupes versaillaises occupent le fort de Vanves.
14 mai : Thiers refuse la proposition d'échanger les 74 otages de la Commune contre le seul Auguste Blanqui emprisonné à Morlaix.
Création du Territoire de Belfort à partir de l'unique arrondissement du Haut-Rhin non annexé par l'Empire allemand.
Parution du numéro 7 du Père Duchêne illustré.
15 mai : Crise ouverte entre la majorité et la minorité du Conseil de la Commune. Les minoritaires publient un manifeste.
16 mai : La Commune met à bas la statue de Napoléon place Vendôme.
17 mai : Un sabotage provoque l'explosion de la cartoucherie de l'avenue Rapp.
La Commune décrète l'égalité des enfants légitimes ou naturels, des épouses et des concubines pour la perception des pensions.
Parution du numéro 8 du Père Duchêne illustré.
18 mai : L'Assemblée nationale, siégeant à Versailles vote la ratification du traité de Francfort.
Le Comité de Salut public de la Commune supprime dix journaux.
19 mai : La Commune décrète que les fonctionnaires ou les fournisseurs de la Commune qui seront accusés de concussion seront traduits devant une Cour martiale où ils risqueront la peine de mort. Arrestation des Dominicains du couvent d'Arcueil, soupçonnés d'aider les troupes versaillaises.
Le Comité central républicain des Vingt arrondissements disparaît.
21 mai : Grâce à une trahison, les troupes versaillaises entrent dans Paris par la Porte de Saint-Cloud. C'est le début de la Semaine sanglante.
Parution du numéro 9 du Père Duchêne illustré.
22 mai : Les troupes versaillaises contrôlent les Champs-Élysées, les quartiers Saint-Lazare et Montparnasse.
23 mai : Les troupes versaillaises occupent Montmartre.
Débuts des grands incendies qui vont ravager certains monuments parisiens (Palais des Tuileries).
Parution du dernier numéro du Père Duchêne (numéro 68).
24 mai : Les versaillais contrôlent le Quartier latin et multiplient les exécutions sommaires.
L'Hôtel de Ville et la préfecture de Police sont incendiés.
Des Communards font exécuter six otages dont l'archevêque Georges Darboy.
Parution du dernier numéro (10) du Père Duchêne illustré.
25 mai : Cinq dominicains d'Arcueil et neuf employés du couvent sont abattus dans une tentative de fuite.
Combats vigoureux Place du Château d'Eau.
Mort de Charles Delescluze.
Fichier:Delescluzes Prolès.JPG
26 mai : Le Faubourg Saint-Antoine est contrôlé par les versaillais.
Rue Haxo, la foule massacre 11 religieux, 35 gendarmes et quatre mouchards du Second Empire.
Exécution, par les versaillais, de Jean-Baptiste Millière, fusillé à genoux sur les marches du Panthéon de Paris.
Fichier:Commune de Paris 26 mai Millière fusillé.jpg
27 mai : Durs combats dans Belleville, au cimetière du Père-Lachaise et aux Buttes-Chaumont.
28 mai : En début d'après-midi, fin des combats (rue Ramponneau).
Mort d'Eugène Varlin.
Exécution des défenseurs de la Commune de Paris devant le mur des Fédérés.
29 mai : Capitulation du fort de Vincennes, dernier bastion communard.
Fin de la Commune de Paris.
Procès, exécutions et déportations de prisonniers communards vont commencer
 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires