Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 19:55

Monde-riant-001.JPG

Je suis un meuble (probablement meuble d'épicerie) peint  -d'après...Mondrian-

Longueur : 1,63 m ; largeur : 0,47 m ; hauteur : 1,03m.

Je serai présent à la braderie de Lille...

Repost 0
Published by jean-rumain - dans Galerie
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 22:41

Nouvelle manifestation monstre à Santiago en faveur de l'éducation

Au Chili, une nouvelle manifestation pacifique a rempli un des plus grands parcs de la capitale, le parc O’Higgins, ce dimanche 21 août. Les étudiants et les élèves du secondaire réclament, depuis trois mois, une éducation publique, gratuite et de qualité. Selon les organisateurs, ils auraient été un million. La plus grande manifestation depuis la fin de la dictature, il y a 21 ans.

Depuis trois mois, le gouvernement espère que la mobilisation étudiante s’essouffle. Elle ne cesse de grossir. Ce « mouvement étudiant » est en train de devenir un « mouvement social ». Et les analystes évoquent un « printemps chilien », un « mai 68 chilien ». La journée d’hier l’a démontré.

Les gens ont répondu massivement à la Marche familiale pour l’Education lancée à l’appel des étudiants et des professeurs. Parents, grands-parents, enfants ont marché, pancartes à la main, dans les rues de Santiago jusqu’au concert organisé dans le parc O’Higgins, un des plus grands parcs de la capitale. Une manifestation pacifique : c’est la deuxième fois que les étudiants réussissent ce tour de force.

Depuis la dictature d’Augusto Pinochet, qui s’est terminé il y a 21 ans, les manifestations massives se terminaient systématiquement par des heurts avec la police. Hier également, un groupe d’environ 300 étudiants et élèves du secondaire a entamé une marche vers le Congrès, qui se trouve à 120 km de distance, pour réclamer des solutions politiques. Plus préoccupant, trois élèves, entre 17 et 18 ans, en sont aujourd’hui à leur 35ème jour de grève de la faim pour revendiquer une meilleure éducation.

(Source : rfi.fr)

 
 

Communiqué  de soutien au mouvement chilien pour une éducation gratuite et de qualité.

Depuis trois mois, un mouvement social exceptionnel se développe au Chili i. La majorité des lycées et des universités publics du pays est occupée. Une dizaine de jeunes lycéens sont en grève de la faim depuis 20 jours. Des centaines de milliers d’étudiants et de travailleurs descendent quotidiennement dans la rue, manifestent, dansent, jouent, discutent pour obtenir une éducation gratuite et de qualité. L’appui de la population est sans précédent (80% des chiliens approuvent le mouvement).

La fédération Sud Education soutient la lutte du peuple chilien pour un pays plus juste, pour la nationalisation de l’éducation et souhaite la réussite de la grève nationale chilienne prévue les 24 et 25 août prochain.

 

Sud.png

Repost 0
Published by jean-rumain - dans Article
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 19:22

Seize patrons d'entreprises françaises et très grandes fortunes ont signé un texte demandant "l’instauration d’une contribution exceptionnelle qui toucherait les contribuables français les plus favorisés" afin de réduire le déficit budgétaire de la France.

(voir le site cbanque.com, pas réellement dans la mouvance libertaire et également le site du nouvelObs qui propose, entre autres, des pub et conseils afin de mieux investir en bourse…)

 

On croit rêver !!!

Jean-Paul AGON, PDG de L'Oréal, Antoine FREROT,P DG de Véolia Environnement,  Denis HENNEQUIN, PDG d'Accor, Marc LADREIT de LACHARRIERE, président de Fimalac, Maurice LEVY, PDG de Publicis, Christophe de MARGERIE, PDG de Total,  Frédéric OUDEA, PDG de la Société Générale,  Jean PEYRELEVADE, président de Leonardo France, Franck RIBOUT, PDG de Danone, Stéphane RICHARD, PDG d'Orange, Louis SCHWEITZER, président de Volvo et de AstraZeneca, Marc SIMONCINI, président de Meetic,  Jean-Cyril SPINETTA, président d'Air France-KLM et président du Conseil de surveillance d'Areva, Philippe VARIN, président du directoire de PSA Peugeot-Citroën, Claude PERDRIEL, président du Conseil de surveillance du Nouvel Observateur et… Liliane BETTENCOURT, actionnaire de L'Oréal. 16 riches, volontaires pour un effort fiscal supplémentaire !

Vont-ils prendre leur carte au NPA ??!!

Maurice Lévy, déclare. "…Il est normal que nous, qui avons eu la chance de pouvoir réussir, de gagner de l’argent, jouions pleinement notre rôle de citoyens en participant à l’effort national… »

D’autres patrons (qui ne font pas partie de ces 16 gauchistes) semblent également prêts à s’inscrire dans cette démarche de partage des richesses.

Ainsi, Henri de CASTRIES, PDG d’Axa adhère à l’idée d’une contribution supplémentaire des plus riches et propose même quelques… solutions :

« …réduction rapide du déficit, diminution draconienne des dépenses publiques, modération salariale et flexibilité de l’emploi, de manière à parier avant tout sur l’activité du secteur privé, principale garantie d’une meilleure compétitivité de l’économie française… »

 capitalism

Repost 0
Published by jean-rumain - dans Article
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 18:26

Un journaliste de La Voix du Nord, dont le journal La Brique avait relevé la tendance à insister sur la nationalité ou l'origine sociale des personnes déférées devant le tribunal, notamment au moyen de jeux de mots d'un goût très relatif, a porté plainte contre La Brique.
La Voix du Nord s'est associée à la plainte et demande 5 000 € : chercherait-elle à faire taire un journal d'enquêtes indépendant ?

(voir : http://sudeduc5962.lautre.net/spip.php?article1124)


                           Le procès prévu le 29 juin au tribunal de grande instance de Lille a été renvoyé au   mercredi 31 août 2011 à 14h00.

 

Venez nombreux et nombreuses apporter votre soutien à la presse alternative et indépendante.

 

Pour plus d’éléments :

http://labrique.net/numeros/numero-27-mai-juin-2011/article/la-brique-en-proces-soutenez-la

 labrique12 laune

Repost 0
Published by jean-rumain - dans Article
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 17:32

Dans la nuit du 22 au 23 août 1927, malgré une mobilisation et une

réprobation internationale sans précédent, Nicola SACCO et Bartolomeo VANZETTI sont exécutés (peu après minuit) sur la chaise électrique du pénitencier de Charleston, Etat du Massachusetts, USA. La nouvelle de ces exécutions déclenchera à nouveau un immense mouvement de colère ponctué de violences contre le gouvernement américain.

 

industrialworker_sacco.jpg

 

Contexte :

Comme en Europe, les années 1919-1920 sont difficiles aux États-Unis : il faut reconvertir

l'économie de guerre et faire face à l'inflation. La fin du dirigisme étatique mis en place en

1917 et la montée du syndicalisme provoquent de nombreuses grèves dans tout le pays. En

1919, on recense 4,1 millions de grévistes qui réclament de meilleurs salaires et une réduction

du temps de travail. Les grèves dégénèrent en violences et donnent lieu à des affrontements

dans plusieurs grandes villes, comme à Boston.

Face à ce climat social, l'année 1925 est marquée par de nombreux attentats anarchistes : les

responsables politiques sont touchés, comme le maire de Seattle ou celui de Cleveland, chez

lequel une bombe explose. Les bureaux de la banque Morgan à Wall Street sont soufflés par

un attentat qui fait 38 morts et 200 blessés. Les autorités prennent des mesures de répression

contre les anarchistes mais aussi contre les communistes et les socialistes américains. Certains

sont emprisonnés, d'autres contraints de s'exiler. L'opinion publique amalgame les grévistes,

les étrangers et « les Rouges ». Elle craint les progrès du bolchévisme en Europe, le

terrorisme de gauche et se méfie des immigrés récemment arrivés qui parlent à peine l'anglais.

 

Début de l'affaire :

Le 5 mai 1920, Sacco et Vanzetti sont arrêtés ; ils sont soupçonnés d'avoir commis deux

braquages dans le Massachusetts : l'un à Bridgewater le 24 décembre 1919, l'autre à South

Braintree le 15 avril 1920. Durant ce dernier braquage, deux convoyeurs, Frederic Parmenter et Alessandro Berardelli, sont tués. Les 15 000 $ correspondant à la paye des ouvriers d'une fabrique de chaussures avaient alors été volés. C'est alors que Nicolas s'acheta un manoir.

 

Condamnation

Le 16 août 1920, Vanzetti seul est condamné pour le premier braquage de 12 à 15 ans de

prison.

Le second procès qui se clôt le 14 juillet 1921 les condamne tous les deux à la peine capitale

pour les crimes de South Braintree, dans la banlieue de Boston, malgré le manque de preuves

formelles. Des comités de défense se mettent en place dans le monde entier pour sensibiliser

l'opinion sur cette injustice : Benito Mussolini prend même leur défense. Comme Sacco en

1923, Vanzetti est placé début 1925 en hôpital psychiatrique. Le 12 mai 1926, leur

condamnation à mort est confirmée. Le 26 mai, un bandit dénommé Celestino Madeiros,

cependant déjà condamné à mort dans une autre affaire, avoue de sa prison être l'auteur du

braquage de South Braintree, mais le juge Thayer, qui n'aimait ni les Italiens, ni les

anarchistes, refuse de rouvrir le dossier. Malgré une mobilisation internationale intense et le

report à plusieurs reprises de l'exécution, Nicola Sacco, Bartolomeo Vanzetti et Celestino

Madeiros sont exécutés par chaise électrique dans la nuit du 22 au 23 août 1927, à la Prison de Charlestown dans la banlieue de Boston, par le célèbre bourreau Robert G. Elliott, suscitant une immense réprobation.

Le 23 août 1977, exactement 50 ans plus tard jour pour jour après leur exécution, le

gouverneur du Massachusetts Michael Dukakis absout les deux hommes, et déclare que « tous les déshonneurs devaient être enlevés de leurs noms pour toujours ».

timbre_sacco_vanz.jpg

 

 

Here's To You, Nicola And Bart (Joan Baez)
 
(Rappel : Joan Baez sera présente à la fête de l'Huma 2011. http://www.humanite.fr/15_06_2011-f%C3%AAte-de-lhumanit%C3%A9-2011-par-ici-le-programme-474322)
 
  
Documentaire retraçant la vie et la mort des militants anarchistes Sacco et Vanzetti (video.google.com)
 
 
800px-Death_penalty_statutes_in_the_United_States_svg.png
 

Application de la peine de mort aux États-Unis :

     Peine de mort abolie

 

     Considère la peine de mort comme anticonstitutionnelle

 

      Aucune exécution depuis 1976

 

     A appliqué la peine de mort depuis 1976

 

 
 
Repost 0
Published by jean-rumain - dans Article
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 20:40

Tu aurais pu vivre encore un peu
Pour notre bonheur pour notre lumière
Avec ton sourire avec tes yeux clairs
Ton esprit ouvert ton air généreux

Tu aurais pu vivre encore un peu
Mon fidèle ami mon copain mon frère
Au lieu de partir tout seul en croisière
Et de nous laisser comme chiens galeux

Tu aurais pu vivre encore un peu

T'aurais pu rêver encore un peu
Te laisser bercer près de la rivière
Par le chant de l'eau courant sur les pierres
Quand des quatre fers l'été faisait feu

T'aurais pu rêver encore un peu
Sous mon châtaignier à l'ombre légère
Laisser doucement le temps se défaire
Et la nuit tomber sur la vallée bleue

T'aurais pu rêver encore un peu

Tu aurais pu jouer encore un peu
Au lieu de lâcher tes boules peuchère
Aujourd'hui sans toi comment va-t-on faire
Dans notre triplette on n'est plus que deux

Tu aurais pu jouer encore un peu
Ne pas t'en aller sans qu'on ait pu faire
A ces rigolos mordre la poussière
Avec un enjeu du tonnerre de Dieu

Tu aurais pu jouer encore un peu

On aurait pu rire encore un peu
Avec les amis des soirées entières
Sur notre terrasse aux roses trémières
Parfumée d'amour d'histoires et de jeux

On aurait pu rire encore un peu
Et dans la beauté des choses éphémères
Caresser nos femmes et lever nos verres
Sans s'apercevoir qu'on était heureux

On aurait pu rire encore un peu

Tu aurais pu vivre encore un peu
Ne pas m'imposer d'écrire ces vers
Toi qui savais bien mon ami si cher
A quel point souvent je suis paresseux

Tu aurais pu vivre encore un peu

(Jean Ferrat. 1991)  

 

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 19:17

Alertez-les-bebes.JPG

 

Alertez les bébés. Collages sur toile. 80 x 120 cm.

Alertez 012

Alertez les bébés. Détail.

 

Alertez-005.JPG

Alertez les bébés. Détail.

Repost 0
Published by jean-rumain - dans Galerie
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 19:02

Communiqué Solidaires du 17 août 2011

Les annonces gouvernementales franco-allemandes ne vont rien résoudre sur le fond, pire elles vont alimenter une spirale dépressive au détriment des peuples.

L’Union européenne et les gouvernements, sous l’emprise des marchés financiers, veulent imposer une politique d’austérité généralisée pour réduire les déficits publics.

Ce sont pourtant les gouvernements qui ont créé ces déficits à coups de réduction d’impôts et de cotisations pour les entreprises et les particuliers les plus aisés. Ils ont, de plus, creusé ces déficits en rachetant les énormes dettes privées des actionnaires, banquiers et spéculateurs.

La dette publique est donc en grande partie illégitime et ce n’est pas aux populations de la payer.

L’inscription de la « règle d’or » du pacte euro-plus dans la loi fondamentale des Etats, le flou sur le taux de taxation des transactions financières, et l’incertitude sur la façon dont va s’opérer l’harmonisation franco-allemande de l’impôt sur les sociétés, présagent de l’approfondissement de la gouvernance ultra libérale de l’Union européenne.

Les bonus et les dividendes records, les paradis fiscaux florissants, les armes financières de spéculation massive, vont continuer de prospérer et d’extorquer les richesses produites par les salarié-e-s.

L’exigence d’un autre partage des richesses est la seule réponse alternative légitime. Elle exige une autre répartition entre salaires et profits, un droit effectif à l’emploi par une réduction du temps de travail avec embauches correspondantes, accompagné d’un nouveau statut du salarié, une réforme fiscale radicale, et le développement des services publics.

Il faut un moratoire immédiat du paiement de la dette et un audit citoyen, afin de déterminer la partie illégitime qu’il convient d’annuler. Il faut mettre fin aux exonérations d’impôts des plus riches, taxer véritablement les revenus du capital, lutter contre la fraude fiscale et les spéculateurs.

Il faut également la socialisation du système bancaire, la satisfaction des besoins sociaux fondamentaux, en articulant impératifs écologiques et garanties sociales pour les salarié-e-s.

Les mobilisations nationales et européennes à venir doivent porter ses exigences pour sortir réellement de la crise.

 

(http://www.sundep-sudest.org/spip.php?article971 )

 


crise.jpg

Repost 0
Published by jean-rumain - dans Article
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 21:31
Repost 0
Published by jean-rumain - dans Vidéo
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 20:46

A la crise économique et sociale de 2008 aux effets durables, s’ajoute la crise des  dettes publiques de la zone Euro. Celle-ci et la nature des réponses politiques  apportées par l’Union et les états membres menacent en permanence la stabilité de  la monnaie commune et l’avenir de l’Union Européenne. Les conséquences sont  lourdes pour les salariés. 

Face à l’atonie de la croissance et à l’aggravation de la crise des dettes de la zone Euro, le gouvernement a prévu d’annoncer le 24 août des « mesures destinées à réduire le déficit de la France ».

La situation nationale est préoccupante. Les politiques menées et le faible niveau de croissance ne réduisent pas le chômage et mettent en cause la cohésion sociale et la solidarité :

· Le chômage reste très élevé, bien au-dessus de ce qu’il était avant 2008. Le

chômage de longue durée s’est accru. La précarité s’est accentuée comme en

témoigne la forte proportion d’embauche en CDD de très courte durée.

· La situation des moins de 25 ans sur le marché du travail s’est particulièrement

dégradée.

· La politique fiscale est inéquitable et épargne les plus hauts revenus. Les revenus du travail sont plus mis à contribution que les autres revenus. Les suppressions d’emplois aveugles dans les fonctions publiques mettent en péril la qualité du service rendu. Les réformes sociales, telle celles des retraites, font porter l’essentiel des efforts sur les salariés et accentuent les inégalités.

Pour l’intersyndicale, des réponses nouvelles priorisant l’emploi, la cohésion

sociale (protection sociale, services publics,…), la réduction des inégalités

(une autre répartition des richesses, le pouvoir d’achat, une autre fiscalité), la

maîtrise des déficits publics sont urgentes.

L’intersyndicale, réunie ce jour, demande la tenue d’une véritable concertation

sociale avec le gouvernement et le patronat pour examiner les mesures à prendre

pour soutenir la croissance, soutenir l’emploi et réduire la dette tout en garantissant la cohésion sociale.

D’ores et déjà, l’intersyndicale estime indispensable l’intervention des salariés. Elle se réunira le 24 août au soir pour envisager les suites à donner. Celles-ci viseront à débattre avec les salariés des solutions à apporter et à organiser avec eux l’action pour faire pression sur le gouvernement et le patronat.

                   Paris, le 18 août 2011.

 

                                        (source : http://www.solidaires.org/article37279.html )

 

SUD-Solidaires_et_enfumes.jpg

 

Repost 0
Published by jean-rumain - dans Article
commenter cet article