Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 19:54

 

Une proposition de loi "en faveur de la défense des semences fermières et de l'encadrement des obtentions végétales" a été déposée le 20 juin sur le bureau du Sénat par le groupe communiste, républicain et citoyen. La Confédération Paysanne se réjouit de cette initiative qui permettra de rouvrir le débat parlementaire sur les semences.

 

Le 28 novembre dernier, l'ancienne majorité a en effet fait valider en force et sans aucun changement une loi qui prive les agriculteurs de leur droit inaliénable et ancestraux de réutiliser et d'échanger leurs propres semences.

Elle s'est ainsi pliée aux pressions de l'industrie semencière qui veut interdire les semences fermières et paysannes, ou pour quelques 21 espèces, ne les autoriser que contre paiement de royalties.

 

La Confédération Paysanne espère que cette nouvelle proposition de loi ne sera pas enterrée, mais au contraire rapidement débattue. Il est en effet indispensable de :

- rétablir un partage équitable de la rémunération des travaux de renouvellement de la diversité des semences, travaux réalisés depuis de nombreux siècles avant tout par les agriculteurs, avec le concours très récent de l'industrie,

- permettre aux agriculteurs, qui sont les seuls à même d'adapter les semences à la diversité de leurs terroirs et à la variabilité des changements climatiques, de continuer à contribuer à cette tâche d'intérêt général,

- de ne pas abandonner toutes les semences et notre droit à l'alimentation entre les mains d'une poignée de multinationales qui spéculent sur les marchés mondiaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires