Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 13:00

flickr-2959016346-image

 

Et iPhone réinventa l’iPhone annonce religieusement Apple, et les fidèles se massent devant les temples de l’Apple Store porter leur offrande de 679 euros. Mais quelques banderoles gâchent la cérémonie : les salariés voudraient des temps de pause, des tickets restos et être correctement payés.

"C'est très excitant. Il y a beaucoup de gens, tout le monde parle avec tout le monde", mais les banderoles, "ça gâche un peu la fête" déplore un fidèle qui trépigne d’impatience dans la file d’attente avec quelques centaines de ses coreligionnaires. En face, quelques employés, réunis à l’appel de Sud, tentent de se faire entendre pour améliorer leurs conditions de travail. Avec jusqu’à 58 % de marge brut par iPhone vendu, des dizaines de milliards de bénéfices, "on pourrait avoir des tickets restos" déplorent-ils… "On voudrait avoir tout ce qu'ont les autres salariés de grandes entreprises françaises", explique Thomas Bordage, délégué syndical de Sud. "Nous, tout ce qu'on a c'est un mail de remerciement de Tim Cook qui nous dit qu'on est formidables".

  • Sud détaille les revendications des salariés dans un communiqué

- le versement d’un 13ème mois à l’instar d’autres entreprises du commerce,
- la mise en place d’une grille des salaires propre à notre enseigne.
- l’instauration d’un temps de pause,
- l’installation de fontaines à eau,
- une climatisation et des sanitaires dignes de ce nom ! »

  • Paroles de salariés d’Apple

Un vétéran de l’Apple Store : "Les plannings horaires changent souvent. Le travail n'est pas simple tous les jours. Sinon moi j'aime cette boîte, le vrai problème c'est que par rapport aux bénéfices qu'elle fait on pourrait avoir des tickets restos, des pauses, de l'eau. C'est la moindre des choses. Concernant la grève, je ne pense pas que les gens vont se mobiliser, les salariés ne veulent pas prendre trop de risques. Quant aux managers ils sont partagés ils ont un peu le cul entre deux chaises".

Un tout jeune employé : "Je suis tout nouveau, mais je ne me plains pas de mon travail. Je trouve que nous sommes plutôt bien traités par rapport à d'autres secteurs. Certes les plannings changent un peu souvent mais bon. La première revendication est salariale de toute façon. Le sujet est tabou parce que certains collègues ont peur des représailles. Je sais qu'il y a des négociations en cours, cela fait un an que ça dure sans que l'on obtienne quoi que ce soit."

(source texte : lhumanite.fr)

singe

Apple lance un nouvel appareil communiquant. Sa démarche commerciale est organisée pour rendre rapidement obsolètes les anciens appareils, qui ne sont plus adaptés, et crée un immense gaspillage.

Nouvelle esthétique, nouvelle connectique, la course à l’innovation que se livrent les géants du secteur high-tech Apple, Samsung et Nokia en tête, justifie-t-elle que les chargeurs, enceintes et autres gadgets des précédentes générations d’iPhone finissent dans nos tiroirs ou pire dans nos poubelles ?

 

En commercialisant le 12 septembre l’iPhone 5, Apple met non seulement en vente un gadget dernier cri, mais impose aussi à ses clients, partenaires et aux producteurs de produits dérivés, une nouvelle donne. Car si le design de l’iPhone 5 marque une rupture avec les modèles précédents, la connectique est, elle aussi, différente : le nouveau chargeur de l’iPhone 5 sera donc incompatible avec les 183 millions d’iPhone, 73 millions d’iPad et 275 millions d’iPod vendus dans le monde. Il en sera de même pour les stations d’accueil et autres chaînes hi-fi : de quoi nous inciter à renouveler tous nos équipements ?

Les ressources naturelles s’épuisent et Apple, la plus grande capitalisation boursière de l’histoire des Etats-Unis, se permet une nouvelle fois de les gaspiller pour vendre plus et rendre le consommateur toujours plus dépendant.

Ce 12 septembre n’est en réalité pour Apple qu’un nouveau chapitre de sa longue saga sur le thème de l’obsolescence programmée : en 2001, le groupe à la pomme lançait l’iPod dont la durée de vie est limitée à celle de sa batterie, indémontable. Malgré une action en justice aux Etats-Unis, Apple innove régulièrement pour maîtriser la durée de vie ses produits : impossibilité de mettre à jour le système d’exploitation pour les modèles les plus anciens, pièces détachées qui changent à chaque génération. Avec 3 générations d’iPad en 2 ans et 6 d’iPhone en 5 ans, les produits Apple sont très rapidement obsolètes !

 

L’obsolescence programmée du secteur high-tech a un coût écologique et social. Les Amis de la Terre alertent depuis 2010 sur l’exploitation massive des ressources, l’extraction de terres rares et minerais dans les pays du Sud, les impacts sanitaires pour les populations locales, la surproduction de déchets et les pollutions lourdes.

 

Camille Lecomte, chargée de campagne Modes de production et de consommation responsables s’insurge : « Combien de ces objets tant désirés aujourd’hui finiront dans les 18 mois dans un tiroir comme 37 % de nos portables voire pire dans nos poubelles. Combien de temps les populations d’Afrique impactées par l’extraction minière nécessaire à ces technologies vont-elles encore supporter de voir leur environnement détruit, leurs cours d’eaux et leurs sources contaminées ? »

Les Amis de la Terre appellent les parlementaires et les sénateurs à mettre un terme à l’aberration environnementale et sociale que constitue l’obsolescence programmée, en adoptant une loi pour allonger la durée de garantie de 2 à 10 ans sur les biens de consommation, pour imposer aux producteurs de mettre sur les marchés des produits réparables et de garantir la mise à disposition des pièces détachées pour faciliter la réparation dans les 10 années suivant l’achat d’un bien.

 

Des solutions existent pour consommer autrement : donner une seconde vie à nos produits, faire réparer plutôt que de jeter, soutenir les réparateurs et valoriser leur savoir-faire, pour une économie utile socialement, qui préserve les emplois et l’environnement.

(source texte : danactu-resistance)

tout est politique détail 5

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-rumain
commenter cet article

commentaires